Ballons, jeu cycle 1, ici on joue aux ballons dans la classe…

Des ballons de baudruche colorés qui peuvent éclater sur une pointe de crayons, sur les griffes d’un chat ou qui peuvent être lâchés par mégarde. Cela n’est pas facile à accepter quand on est un enfant. Heureusement  qu ‘une maman est là pour distribuer de nouveaux ballons colorés ! Ce petit jeu de cartes est idéal pour apprendre à jouer ensemble, à se détacher de choses qui touchent l’affectif des enfants. Il permet d’apprendre à rendre, à s’exprimer sur des lectures d’images simples (description d’images) et de nommer les couleurs.

Un grand merci à David Scarpa enseignant pour nous avoir fait découvrir ce jeu.

» Téléchargez ici la fiche pédagogique “Ballons” en PDF

Vers quoi ?

Accepter le détachement d’objets affectifs. Jouer ensemble à un jeu. Décrire des images simples en construisant des phrases. Nommer les adjectifs de couleurs.

Compétences travaillées :

Comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire pertinent (quelques adjectifs en relation avec les couleurs). Décrire, expliquer et questionner en situation de jeu. Respecter les autres et respecter les règles de la vie commune.

Quand utiliser ce jeu ?

En début d’année pour mettre en place des jeux de société simples à l’accueil, pour accepter le détachement d’objets affectifs.  Il peut être une situation d’évaluation diagnostique pour évaluer les élèves sur la manipulation des adjectifs de couleurs et sur leur capacité à construire des phrases simples. Ce jeu peut faire partie intégrante d’un projet autour d’albums de jeunesse tels que Pop mange de toutes les couleurs de Bisinki et d’Alex Sanders, La chenille qui fait des trous d ‘ Eric Carle ou De toutes les couleurs d’Alex Sanders.

Comment mettre ce jeu en place à l’école? à la maison ?

Dans un premier temps, il paraît pertinent de laisser les élèves découvrir les cartes en manipulation et de laisser librement s’exprimer. Il paraît judicieux de les questionner sur les images représentées sur les cartes: que vois-tu? Que va-t-il se passer ? Le ballon va-t-il craquer, pourquoi ? Dans un deuxième temps, une phase de jeu est mise en place. Pour les plus grands (moyenne et grande section), l’enseignant peut lire la règle du jeu et questionner les élèves pour évaluer leur compréhension orale.

Tranche d’âge : 2 à 6 ans

Lien Tric Trac : http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=detail&jeu=2069

Lien Gigamic :http://www.gigamic.com/ballons-c-27-p-111.html

Variables didactiques :

Simplification: dans un premier temps, il paraît intéressant de ne présenter qu’un seul paquet de cartes à la fois. Le paquet de cartes rouges pour évaluer les élèves quant à leur faculté de construire des phrases simples, le paquet de cartes bleues pour évaluer les élèves quant à leur facultés de manipuler à bon escient les adjectifs de couleurs. On peut distribuer moins de cartes ballons aux élèves pour faciliter le déroulement du jeu et que les élèves parviennent à s’organiser sur leur espace “table avec les cartes faces retournées.

Complexification : augmenter le nombre de cartes face retournée. Certains élèves n’ont pas remarqué a fissure sur le ballon que le papa gonfle et ont donc suggéré que celui-ci distribuait aussi des ballons aux enfants. Cela nous paraît pertinent dans la mesure la présence” d’un papa fictif” distributeur de ballons pouvait rassurer les enfants.

Transdisciplinarité : Ce jeu s’intègre parfaitement dans un projet autour d’un album de jeunesse tel que Pop mange de toutes les couleurs de Bisinki et d’Alex Sanders, La chenille qui fait des trous d ‘Eric Carle ou De toutes les couleurs d’Alex Sanders ou lors d’un projet sur la motricité, jeu de ballons.

Jeux travaillant les mêmes compétences : Monza, le verger.