Cache-moutons, jeu maternelle & élémentaire développant le langage oral.

Cache-moutons, jeu pour les cycles 1 & 2. Un élève incarne le loup et doit retrouver les moutons cachés par les autres joueurs.

Où sont-ils? En-dessous du lit? Derrière la porte? Dans la vieille horloge? Qui sera le plus fort?… Ce jeu d’anticipation et de stratégie permet de travailler le questionnement direct et les marqueurs spatiaux de manière détendue.

» Téléchargez la fiche pédagogique du jeu Cache-moutons…

» Le jeu “Cache-moutons “, le lien vers l’éditeur de ce jeu : Gigamic

Notre coup de coeur :

Les éléments de ce jeu sont originaux, ils sont en carton et les joueurs sont invités à les placer comme ils veulent. Une fois la partie terminée, ils se coulissent les uns dans les autres. Le joueur incarnant le loup place une marionnette à doigt, lui permettant de s’exprimer plus facilement par l’intermédiaire du loup. Ainsi, les élèves les plus inhibés s’expriment plus facilement. Ce jeu s’intègre volontiers dans des projets sur les contes traditionnels comme “les trois petits cochons”, “le loup et les 7 chevreaux”et “le petit chaperon rouge”.

Vers quoi ?

Langage oral: utilisation de questions ouvertes à la deuxième personne du pluriel, manipulation des marqueurs spatiaux, prise de parole au sein d’un groupe.

Compétences travaillées :

Savoir utiliser oralement les pronoms personnels sujets. Savoir répondre oralement aux questions “où?”. Eprouver de la confiance en soi, maîtriser ses émotions.

Quand utiliser ce jeu ?

En aide personnalisée pour des enfants qui ont du mal à prendre la parole, pour travailler le questionnement avec des élèves en difficultés langagières.

Dans la classe, pour aborder le questionnement si difficile à obtenir de manière naturelle. Cache-moutons peut servir d’évaluation diagnostique sur la manipulation des marqueurs spatiaux ou la manipulation du pronom personnel “vous” avec accord respecté du verbe. De la même manière, ce jeu peut être utilisé en remédiation ou évaluation finale.

Il peut s’avérer pertinent d’utiliser ce jeu lors d’un projet d’écriture sur les contes traditionnels ou sur un réseau lecture autour du loup.

Comment mettre ce jeu en place dans la classe ? à la maison ?

Il paraît intéressant de demander aux élèves d’observer la boîte de jeu et d’y prendre des indices afin d’émettre des hypothèses quant à la règle du jeu. Ainsi, quand cela est fait régulièrement lors de la découverte de nouveaux jeux, l’enseignant, avec ses élèves, peut dégager les invariants d’une boîte de jeu: éditeurs, auteurs, éléments composant le jeu, durée d’une partie, nombre de joueurs etc…

Les élèves peuvent être invités à décrire les agneaux représentés sur la boîte. Ainsi, les élèves vont produire des phrases complexes avec pronoms relatifs, “il y a un mouton qui  porte…”.

L’élève incarnant le loup sortira de la classe pendant que les autres cacheront les agneaux. Quand le loup revient, les élèves les plus jeunes aiment chantonner “promenons-nous dans les bois…”Ce jeu peut se jouer en groupe classe ( les élèves à tour de rôle placeront les moutons et deviendront le loup) ou en petits groupes de 6 joueurs.

Tranche d’âge :

de 4 à 9 ans.

Lien Tric Trac :

http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=detail&jeu=11204

Variables didactiques :

Chaque élève cachera un agneau et devra verbaliser la cachette afin de travailler la manipulation des marqueurs spatiaux.

Simplification: L’enseignant acceptera du joueur loup  une question  avec le pronom personnel “tu”et sans inversion sujet/verbe “tu es caché où, petit mouton? “. Un point sera marqué par les joueurs dont les agneaux n’auront pas été débusqués.

Complexification: L’enseignant exigera l’utilisation par le loup  du pronom personnel “vous” et invitera l’élève à formuler un questionnement plus complexe avec inversion du sujet et du verbe :”où êtes-vous cachés petits moutons ?, êtes-vous derrière la porte ou dans l’horloge ?”. 2 points seront donnés aux agneaux sous la bassine et un point supplémentaire sera donné aux agneaux dans l’horloge.

Transdisciplinarité :

Ce jeu s’intègre parfaitement à l’étude des contes traditionnels tels que “le loup et les 7 chevreaux”, “les trois petits cochons” ou “le petit chaperon rouge”. Il est envisageable de construire en arts visuels des cochons, le petit chaperon rouge, sa grand-mère, le chasseur, la mère et remplacer les agneaux par ces personnages dans ce jeu. Ce jeu est envisageable en langues étrangères tel que le montre Olivier DOVERGNE, enseignant sur son blog à Alex Térieur et sur sa vidéo.

Autres jeux travaillant les mêmes compétences :

Sur le thème du loup : le jeu du loup.

Sur les contes : le voleur d’étoiles, Fabula, dixit, il était une fois.